Les Résidences Soleil

Résidences pour gens du bel âge

Contactez-nous sans frais

1 800 363-0663

Accueil>Nouveautés>Dans les médias>À la Résidences Soleil Manoir Plaza : vivre ses vieux jours comme à l’hôtel…et jamais seul!

À la Résidences Soleil Manoir Plaza : vivre ses vieux jours comme à l’hôtel…et jamais seul!

2016-04-01

Magazine Fugues - Avril 2016
Par Daniel Rolland

Bonne nouvelle, le Groupe Savoie qui opère les Résidences Soleil, a été proclamé pour une treizième année consécutive au palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada en 2015.

Cette reconnaissance ne me surprend pas. D’autant que j’arrive d’une visite des installations de la résidence du Manoir Plaza à l’angle des rues Sherbrooke et de la rue Saint-Hubert, mitoyenne au métro Sherbrooke. C’est d’ailleurs le seul établissement pour les aînés en Amérique qui a un accès direct au métro sans devoir affronter les rigueurs du climat. Et ce n’est pas tout. En compagnie de son directeur Michel Tremblay j’ai eu droit à un tour guidé. Ce bonhomme là c’est tout un poème, tellement à proximité des résidents qui le salue tout comme le personnel. Il me fait penser au comédien Rémy Girard avec cette empathie qui touche le public. Il m’apprenait, concernant les employés, qu’ils ont tous droit à un repas gratuit offert sur leur quart de travail. « Ici on ne vient pas pour une job. C’est vraiment un milieu de vie particulier qui requiert une formation. Car notre personnel vit avec les locataires. » 

Des installations à rendre jaloux

Je vous le dis tout de go, quand je serai septuagénaire ou octogénaire ma place y sera réservée. Pour la raison qu’au même titre qu’un hôtel et même mieux, on trouve une panoplie de services tout sous un même toit : salle de cinéma, piscine, sauna sec, gymnase high tech, bibliothèque, coiffeur, dépanneur et j’en passe. Les affamés ont à leur disposition un restaurant panoramique au sommet de l’immeuble, au 25eme étage avec vue dégagée sur tout le centre-ville. Et moi, les nerfs écorchés par la vie urbaine, qui croyait qu’on ne trouvait la paix qu’à l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac. Mais non. On est bien à la chaleur et dans un silence qui n’a pas de prix. Au resto c’est naturellement plus animé et une fois le mois on fête tous les gens dont c’est l’anniversaire. Je n’ai vu que des gens heureux d’être ensemble. La solitude n’existe pas. C’est d’ailleurs le vœu du fondateur des Résidences Soleil, Eddy Savoie qui a insisté pour que ce soit des lieux de vie. Alors oubliez l’expression péjorative « finir ses jours ». 

« Et vous remarquerez à la cafétéria l’abondance des ingrédients et le choix des plats du jour, souligne M. Tremblay. On n’est pas là à dire tenez, voilà le menu du jour à prendre ou à laisser. Nos gens tiennent à composer leur plateau. Ce sont des menus très complets avec soupe, salade, jus, fromage, plats principaux, desserts, thé et café. Après vous n’avez plus faim, tout en regardant les magnifiques couchers de soleil qui s’offrent à la vue ».

Et j’avais une pensée pour ceux qui considèrent la vieillesse comme un naufrage. Une visite sur place est un sérieux démenti. Car si la motricité chez certains est parfois au ralenti, ce qui est bien normal, qu’est-ce qu’ils peuvent être volubiles .La majorité ont eu des carrières bien remplis. J’ai discuté notamment avec un sympathique personnage qui a passé quarante ans dans les couvre-planchers et qui m’a appris plein de choses dans son domaine.

Et quand M. Savoie parle d’accessibilité pour les petits budgets c’est vrai. Sans entrer dans les détails, figurez ce que vous coûterait un loyer normal plus la moitié du budget de votre épicerie par mois et encore, et vous disposez d’un beau studio aux allures de chambre d’hôtel avec deux ménages par mois, câblé et deux repas par jour. Donc à la portée du plus grand nombre. Le fondateur fait vraiment œuvre d’apostolat pour nos aînés. L’idée lui est venue, lui qui était dans la construction, de se lancer dans les résidences pour gens âgés quand il a vu ce qui pouvait attendre sa propre mère. C’est M. Savoie qui a mené la bataille pour que les aînés bénéficient de crédit de logement de la part du gouvernement afin de pouvoir se loger convenablement.

Et si on pense au Manoir Plaza, oui les membres de la communauté gai vieillissante sont accueillis à bras ouverts selon le principe de Monsieur Savoie qu’on ne doit juger personne. Et ensuite, beaucoup de nos lecteurs peuvent se faire du souci quand vient le temps de placer ses parents. Ce peut-être un véritable casse-tête. Une résidence Soleil est l’adresse toute trouvée, et j’allais l’oublier, très sécuritaire. Tout visiteur doit montrer patte blanche. C’est la moindre des choses dans un monde où la sécurité n’est jamais assez renforcée.

Manoir Plaza, Les Résidences Soleil, Fugues, Hôtel, Groupe Savoie

Pour consulter tout l'article, cliquez ici

Retour